De responsable RSE à directrice conseil au service des événements : interview de Camille Soulacroix, Green Evénements

Par la rédaction 0 commentaires - 29/11/18

Vous avez été Responsable Développement Durable d’Arpège (groupe Elior). En quoi consistaient vos missions ?

Ma première mission a été de créer le service et d’élaborer la stratégie développement durable de l’entreprise en accord avec la stratégie du groupe Elior. J’ai commencé par réaliser un état des lieux développement durable pour identifier les actions déjà en place et les enjeux prioritaires de la structure. Cela m’a permis de mettre en place un plan d’actions et d’élaborer les outils nécessaires au déploiement de la démarche en interne (sensibilisation interne, partage des bonnes pratiques, plaquette commerciale…).
 

La seconde mission, réalisée en parallèle de la première, consistait à accompagner les 100 sites de manière opérationnelle pour répondre à leur spécificité : contribuer de manière concrète à la stratégie DD des clients, participer à l’obtention d’un label (HQE exploitation par exemple), préparer et participer aux audits de certifications ISO 14001 ou encore, identifier de nouveaux prestataires (collecte des biodéchets, produits de nettoyage éco-labellisés, etc.).

Vous occupez aujourd'hui le poste de Directrice conseil au sein du cabinet Green Evénements qui accompagne les professionnels de l'événementiel dans la mise en place de stratégie de développement durable. Comment se passe un accompagnement type ? Vos expériences passées (Arpège, DILA ...) vous ont-elles aidée pour ce poste ?

Chez Green Evénements aucun accompagnement ne se ressemble. Chaque client a ses spécificités, chaque accompagnement est donc sur-mesure. Nous procédons généralement en 3 étapes :

  1. Réalisation d’un diagnostic auprès des parties prenantes de nos clients pour bien comprendre l’organisation interne de la structure, identifier les enjeux prioritaires et les actions à mener
  2. Création d’outils et sensibilisation des équipes pour mettre en œuvre la démarche
  3. Evaluation de la démarche et identification des axes d’améliorations

 

Selon moi, il y a deux points essentiels pour réussir le déploiement de sa stratégie DD :
- vulgariser la démarche et sensibiliser les collaborateurs pour les impliquer
- créer des outils adaptés qui seront utiles et surtout utilisés

Mes expériences passées me permettent d’apporter des conseils très concrets à nos clients pour faire vivre au quotidien leur démarche : comment communiquer sur le plan d’actions ? A quelle fréquence ? Comment définir ses critères d’achats responsables ? etc.

Vous êtes amenée à conseiller et accompagner toutes typologies d'acteurs (gestionnaires de sites, agences, organisateurs, prestataires de toutes tailles). Quels sont selon vous les 4 grands enjeux DD de la filière événementielle ?

  • La gestion des déchets : réduire les quantités de déchets produits, les trier et assurer leur valorisation.
  • Les achats responsables : consulter et challenger ses prestataires, fournisseurs et sous-traitants pour identifier des produits et services responsables. 
  • Le bien-être des collaborateurs : assurer leur sécurité, veiller au respect des consignes de sécurité et garantir de bonnes conditions de travail.
  • L’ancrage territorial : impacter positivement les territoires dans lesquels sont implantés les acteurs et les événements.

La communauté 3.0