Les labels et les normes

GRI - Global Reporting Initiative

Global Reporting Initiative
Domaine d'application : organisations de toute taille, en tout lieu et pour tout secteur
 
 

La Global Reporting Initiative (GRI) rallie le CERES (Coalition for Environmentally Responsible Economies) et le PNUE (programme d'environnement des Nations Unies) et intègre la participation active de sociétés, ONG, organismes comptables, associations d'hommes d'affaires du monde entier. La vocation de la GRI est de proposer des directives pour rendre compte des performance économiques, environnementales et sociales, à un niveau équivalent à celui du reporting financier, dans un souci de comparabilité, de crédibilité, de rigueur, de périodicité et de vérifiabilité des informations communiquées.

La GRI a été créée en 1997 et le premier référentiel « lignes directrices pour le reporting développement durable » fut édité en 1999. Le référentiel en vigueur depuis mai 2013 est la version G4. Une version révisée et réorganisée de la version G4 sera effective à partir du 1er juillet 2018. Dans la version G4, la GRI a identifié 50 aspects de développement durable et défini, basés sur ces aspects, des informations et indicateurs destinés aux rapports de développement durable. 58 éléments généraux d’information sont présentés dont 34 d’entre eux incontournables si l’on souhaite faire référence à la conformité du rapport développement durable à la GRI, alors que le nombre d’indicateurs incontournables dépend du nombre d’aspects pertinents retenus par l’organisation (1 indicateur obligatoire par aspect, 91 indicateurs définis au total dans le référentiel).

Le Global Reporting Initiative propose un référentiel supplémentaire spécifique pour les organisateurs d'événements (The Event Organizers Sector Supplement), pour leur permettre d'évaluer les performances développement durable de leur événement et de comparer les reportings (à manifestations équivalentes).
Event supplement (EN) - Guidance and Support for event organizers

Les "Plus" pour l'événement

La souplesse apportée par la méthodologie de la version G4 du référentiel GRI qui permet à l’organisation de définir les aspects de développement durable pertinents pour ses activités et de sélectionner à l’intérieur de ces aspects les indicateurs les plus représentatifs.

En résumé

Testé au niveau international, ce référentiel est régulièrement mis à jour et bénéficie d'outils spécifiques auxquels collaborent des parties prenantes diverses et complémentaires.